Tokyo : les Matsuri (festivals)

 

Mizukake Matsuri - Fukagawa
Mizukake Matsuri – Fukagawa

Récit de voyage au Japon tome 2 : Matsuri

Dans la continuité de mes aventures japonaises, après Tokyo tome 1 : le voyage, je vais aujourd’hui vous parler du Matsuri (festival traditionnel japonais) auquel j’ai eu la chance d’assister en partie à Tokyo.

Un Matsuri c’est quoi ?

Les Matsuri sont des fêtes populaires typiquement japonaises. En général elles se déroulent pendant l’été et on en trouve un peu partout dans le pays (Tokyo, Kyoto, Yamagata, Aomori, pour ne citer que celles-là).
Souvent liés au culte Shintoïste et permettant de faire revivre l’espace de quelques jours le folklore japonais, les thématiques de ces festivals sont nombreuses. Par exemple à Nara, a lieu le Kasuga Matsuri (Festival du singe) qui met en scène des danses chorégraphiées le 13 mars de chaque année. Il y a toujours des processions, souvent des chars traditionnels, des chants, des danses, des costumes et autour des temples Shintô s’étendent des stands de plats typiques et de jeux.

Nous avons assisté au Mizukake Matsuri, le festival de l’eau, qui a lieu tous les ans à la mi-août à Fukagawa (quartier de Tokyo dans l’arrondissement de Kôtô-Ku près du fleuve Sumida). Malheureusement nous n’avons pu assister à la procession traditionnelle. Vous pouvez cependant en avoir un petit aperçu grâce à la vidéo de Ici Japon ci-dessous.

Les Matsuri sont des évènements fabuleux. Si vous avez l’occasion d’y assister, surtout ne la ratez pas ! Vous y ferez plein de rencontres, en prendrez plein les yeux entre les costumes traditionnels, les décors, les odeurs et les couleurs des plats qui sont préparés un peu partout aux alentours du temple qui accueille la partie religieuse de la fête.

Ce sera également une belle chance de pouvoir assister à une célébration dans un temple Shintô. Alors bien sûr vous risquez de ne piper mot de ce qui sera dit. Cependant, l’ambiance des lieux, la solennité des moines, la beauté de cette scène vaut beaucoup de choses en ce bas monde.

Vous pourrez aussi en repartir plus intelligent ! Véridique !

Mizukake Matsuri
Mizukake Matsuri

Près du temple se trouve une sorte de puits à encens… de nombreux bâtonnets dégagent une odeur agréable qui ajoute un petit côté mystique à la fête. Voyant les autochtones se presser autour de cet encens et agiter leurs mains pour ramener la fumée parfumée vers eux, notre ami japonais nous a expliqué que cela rendait plus intelligent ! Alors forcément… nous l’avons fait aussi, au cas où ça marcherait vraiment !

De nombreux petits stands de toutes les couleurs s’étendent de part et d’autre du temple. Il y en a dans toutes les rues qui amènent jusqu’au lieu de culte. Il y a des jeux pour les enfants, mais aussi pour les grands, et une quantité improbable de stands culinaires. Spécialités de la région, de la ville, mais aussi des gourmandises que l’on ne peut déguster qu’en ce type d’occasion.

J’ai goûté une sucette qui n’était pas seulement belle, mais vraiment délicieuse.
De manière très sympathique et avec un gentil sourire, j’ai eu droit à ma petite démonstration privée ! Le monsieur plante un fruit au bout d’un petit bâton de bois. C’est un fruit frais, en l’occurrence il y avait des prunes japonaises, des abricots, mais aussi des petites paillettes de sucres colorés. Une fois le fruit installé au bout du bâtonnet (un abricot pour moi), il plonge le fruit dans une pâte totalement transparente qui ressemble un peu à du caramel mais qui n’en a pas la couleur et ne durcit pas naturellement.

Pour donner sa consistance de sucette à la gourmandise, il pose le bâtonnet confectionné sur un gros bloc de glace fraîche à même son étale. Ainsi refroidi le caramel devient plus solide et c’est entouré d’une petite serviette en papier qu’il vous tend ce qui s’avère être délicieux, le tout pour 200 yens (1€50 environ). Le résultat visuel est en plus vraiment charmant, le fruit semblant emprisonné dans sa tour de cristal.

Par contre abunai (attention !) ! Le caramel redevient vite plus ou moins mou et là on s’en met partout, assurément ! (croyez-en mon expérience…)

Mizukake Matsuri
Mizukake Matsuri

Les Matsuri sont des occasions uniques de vous plonger au coeur de la population japonaise (parce que de notre côté, nous comptions les occidentaux rencontrés sur les doigts d’une main), de goûter des spécialités, de vous en mettre plein les naseaux et les mirettes !

Avant de partir, allez jeter un oeil sur le site internet de l’Office National du tourisme japonais pour voir si il y a un Matsuri sur la période de votre voyage. Attention cependant, ils ne sont pas tous recensés. Le nôtre n’y figurait pas, par exemple. Pour être certains de ne rien rater le plus simple est de vous rendre, à votre arrivée, à l’Office du tourisme de la ville japonaise dans laquelle vous êtes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

One thought on “Tokyo : les Matsuri (festivals)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *