Tokyo : Akiba Fukurou un bar super chouette

Bar à chouettes Akiba Fukurou ©aHina
Bar à chouettes Akiba Fukurou ©aHina

Si vous passez par Tokyo et que vous aimez les pious,
une petite halte au bar à chouettes Akiba Fukurou s’impose !

Si vous ne le savez pas déjà, je vais vous l’apprendre : les japonais sont de grands friands de bar à thèmes. On en trouve presque dans tous les styles, notamment dans la capitale où se concentre une quantité pour le moins étonnante de bars tous plus extravagants les uns que les autres.

Lors de mes voyages au Japon, je suis passée par 3 de ces fameux bars à thèmes. Je ne vous parlerai que d’un seul aujourd’hui, j’aborderai les deux autres lorsque je rédigerai (enfin) l’article consacré à Akihabara, l’un des quartiers les plus populaires et jeunes de Tokyo.

Ceci étant, le bar à chouettes Akiba Fukurou se trouve également dans ce quartier (Akiba = diminutif d’Akihabara), car c’est au coeur de celui-ci que l’on rencontre la grande majorité des bars à thèmes de Tokyo.

Papouiller de la plume vivante

Akiba Fukurou est un bar qui a pour thème les chouettes et hiboux. Il y en a de toutes les sortes, de toutes les tailles, de tous les plumages. Vivants… évidemment ! D’après ce que j’ai pu en voir et l’impression que j’en ai eu, les animaux sont très bien traités. Avec beaucoup de précaution je dirais même…

Bar à chouettes Akiba Fukurou ©aHina
Bar à chouettes Akiba Fukurou ©aHina

Car avant de pénétrer dans l’antre aux oiseaux et tandis que vous patientez tranquillement sur le trottoir, on vous remet un fascicule qu’il convient de lire avec attention (en japonais ou en anglais). Ce mode d’emploi de comment se comporter en compagnie de ces animaux est complet, voire stricte sur certains points. Il vous apprendra que l’on ne caresse jamais une chouette ou un hiboux autre part qu’au sommet de sa tête. Il vous expliquera les pastilles de couleur qui sont collées au-dessus de chaque perchoir (voir photo ci-dessous). Selon la teinte, l’oiseau se repose ou est réveillé. S’il se repose vous avez interdiction de le toucher. Voici quelques exemples. Il y a des avertissements assez amusants aussi… comme les déjections de ces charmants volatiles entre autres.

Pensez à réserver !

Très important, le bar est souvent complet. Nous avons eu de la chance car il restait un créneau le jour où nous souhaitions y aller, mais dans tout les cas vous devez réserver en amont de votre visite. Vous pouvez réserver directement par email en suivant les instructions de cette page. Vous règlerez sur place en arrivant (15/16€ environ). Ou alors passez par le tour opérator Viator, auquel cas vous devrez régler en amont. Dans les deux cas vous devrez choisir une date et un créneau horaire. Vous pourrez rester une heure avec les oiseaux et on vous proposera une bouteille d’eau (rien d’autre à boire et surtout rien à manger à cause des animaux, évidemment…).

Bar à chouettes Akiba Fukurou ©aHina
Bar à chouettes Akiba Fukurou ©aHina

Copiner avec les pious

Une fois que vous aurez pénétré dans le bar, l’ambiance devient feutrée, toute de bois vêtue, et le calme règne en maître. Tout est dans des tons pastels, l’espace est assez petit et partout… des perchoirs avec des chouettes et des hiboux. Une fois que tout le monde est installé et après quelques mots de la part de l’équipe, vous pourrez débuter l’expérience en caressant quelques oiseaux, en les observant. Cela vous sera dit, mais spontanément vous devriez chuchoter et ne pas faire de mouvements trop brusques tant l’atmosphère des lieux vous y engagera.

Bar à chouettes Akiba Fukurou ©aHina
Bar à chouettes Akiba Fukurou ©aHina

Enfin vous aurez la possibilité de porter un ou plusieurs oiseaux sur votre bras (pas en même temps hein, les uns après les autres). Selon sa taille, son poids, mais surtout ses serres… vous aurez à enfiler un gant de protection. Pour ma part je n’ai pris avec moi qu’une chouette minuscule. Elle ne devait pas faire plus de 13/15 centimètres. Une toute petite créature trop mignonne avec laquelle je me suis entendue à merveille ! Vous verrez que si vous choisissez plusieurs oiseaux, vous serez plus en « osmose » avec certains qu’avec d’autres. Ma petite à moi m’a beaucoup plu alors je l’ai gardée jusqu’à la fin 🙂

Ma petite louloute ! ©aHina
Ma petite louloute ! ©aHina

Un petit souvenir en guise d’adieux

Avant de remettre tout ce petit monde sur son perchoir, vous aurez droit à votre séance photo avec votre oiseau. A votre départ, un membre de l’équipe vous remettra la photo plastifiée avec la date de votre venue. Un joli souvenir.

Site web / Page TripAdvisor

67 Kanda Neribeicho, Chiyoda, Tokyo 101-0022, Japon

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *