Personnage de forum RPG / Liv O’Connor ¤ Esprit Fée

Blood-Empire ©
Blood-Empire ©

Fiche de personnage de forum RPG : Liv O’Connor / Esprit Fée

Peut aussi servir d’aide*
à la création d’un personnage sur un forum de jeu de rôle (RP)

Avant toutes choses, si « Forum RPG ou RP » vous parle aussi clairement que du chinois mandarin (pour ceux qui ne parlent pas chinois évidemment), direction immédiate vers une autre contrée : Forums RPG : laisser parler son imagination

Cela fait quelques temps que je n’avais pas eu plusieurs forums en même temps. Généralement j’évite d’en avoir plus de deux, car me concernant c’est extrêmement chronophage. Mais en mettant l’article sus-cité à jour, j’ai eu envie d’aller faire un tour sur Blood-Empire, que j’avais autrefois connu sous le nom de Vampire Kingdom.

Ici nous sommes dans un univers très sombre, voire carrément glauque. Les créatures de la nuit y règnent en maîtresses, même si leur présence reste pour l’heure relativement discrète. Lycans, vampires, esprits, sorcières et autres fantômes peuplent le forum, et perdus au milieu de tout ça : nos pauvres humains évidemment ! Pour en savoir plus sur le contexte c’est par ici.

Votre plume est encouragée à rester proche de la réalité, autant qu’à laisser s’exprimer votre imagination. Je ne suis pas très claire peut être ?! En d’autres termes, il vous est demandé de choisir un avatar d’une personne qui existe réellement. Par exemple j’ai choisi Nina Dobrev, que certains d’entre vous connaissent sans doute pour l’avoir vu jouer le rôle de Elena dans Vampire Diaries (coïncidence tout à fait fortuite, le choix de cette jeune femme n’a rien à voir avec le thème de la série dans laquelle elle a longtemps joué). Je ne l’ai pas prise par hasard. Sur ce forum j’ai choisi d’incarner un esprit-fée. Une créature maline, qui déteste l’ennui, très taquine, voire un peu cruelle par moments. Nina incarne parfaitement l’aspect physique que je recherchais pour mon personnage, avec sa petite moue de femme-enfant.

Voilà donc le côté réel. Peut être que cela peut vous paraître bizarre de coller la tête d’une célébrité sur un personnage inventé que vous allez jouer sur un forum. Certes… j’ai eu un peu de mal avec ce type de concept au départ aussi, je le reconnais. Cependant, lorsque vous écrirez votre post et que vous lirez ceux des joueurs qui sont avec vous, la visualisation deviendra tout de suite beaucoup plus facile. Pour ceux qui ont des difficultés dans ce domaine, un avatar « humain » c’est du pain béni, il vous mettra beaucoup plus vite dans l’ambiance.

Le côté imaginaire est que, si votre avatar est un être qui existe vraiment, il n’y a que peu de limites à ce que vous pouvez lui faire faire ou lui faire dire. Bien sûr il y a quand même des règles ! Il ne faut pas exagérer. Concernant ce forum ci, vous les retrouverez toutes ici.

La fiche ci-dessous est celle que j’ai présentée sur le forum comme base de personnage. A partir de cette base, et une fois le personnage introduit dans le jeu, une évolution devient possible. Au gré des rencontres, des évènements, des scénarios que la team du forum met en place… Liv est ainsi aujourd’hui. Mais elle évoluera au fur et à mesure du jeu.

*Aide ne veut pas dire plagiat 😉 Toute reproduction partielle ou intégrale de cette fiche, pour un forum ou toute autre plateforme, est évidemment interdite. Ce personnage, si il a été adapté et créé pour Blood-Empire, est sorti de mon imagination. Je vous prierai donc de respecter cela.

Bien, je vous laisse donc en tête à tête avec mon nouveau bébé : Liv.

Liv O’Connor

Feat. Nina Dobrev

DESCRIPTION

RACE : Esprit
VOUS ÊTES : Pillywiggin / Pixie (ou éventuellement « petit truc qui vole et dans lequel on a souvent envie de shooter » en français dans le texte ndla)
ÂGE : 26 ans

APPARENCE FÉÉRIQUE

Guère plus haute qu’un petit grillon (vous savez, la bestiole verte qui fait un potin d’enfer ?), elle peut facilement tenir dans la main, sans encombrer son porteur outre mesure. Tout comme il lui est facile de se cacher sous une nuque de cheveux, voire dans une manche ou une poche. Minipousse est un surnom qui lui conviendrait à merveille…
Son visage reste strictement identique à celui qu’elle arbore sous forme humaine. Finalement il est vraisemblable de penser que ses traits féériques ne mutent pas réellement, ils grandissent… rien de plus. Deux petites antennes d’argent trônent de chaque côté de son front tandis que de fines ailes transparentes aux bordures argentées se détachent dans son dos. A son grand damne, sa chevelure châtain arbore également de longs filaments d’argent qui courent jusqu’à la chute de ses reins. Vous l’entendrez souvent se plaindre d’être trop « bling bling » avec tout cet attirail argenté. Pour autant en est-elle très fière, paradoxe de la chose.

PERSONNALITÉ

Liv est une fée, donc certains traits de son caractère sont directement liés à sa race, même si leur niveau diffère d’une créature à l’autre. Ainsi est-elle espiègle et fourbe, avec un petit côté cruel parfois. Liv a bien du mal à discerner clairement les concepts ancestraux de bien et de mal. Etre manichéen ? Non, décidément, ça n’est pas sa tasse de thé. A ses yeux rien n’est bien, rien n’est mal. Finalement elle s’en fiche, purement et simplement. Ce qui lui importe c’est l’amusement. Liv déteste l’ennui qu’elle considère bien plus meurtrier que n’importe quel loup Alpha ou Vampire de 75 siècles. Tant qu’elle s’amuse tout va bien. Mais dès lors qu’elle s’ennuie… attendez-vous au pire. Car cette charmante petite créature peut devenir la pire des garces et le plus redoutable des fléaux en un tour de main.
Sinon, en règle générale, Liv est d’un abord plutôt facile. Elle est très (trop ?) sociable, sympathique, rigole souvent, est prompt aux blagues, voire à une certaine forme d’humour noir qu’elle affectionne tout particulièrement.
Elle est fidèle envers ceux qu’elle respecte et aime, mais il en faut très peu pour la décevoir. Dès lors que ce pas est franchi, il est pratiquement impossible de revenir en arrière. Ceux là seront placés dans la catégorie « sans intérêt ». Ce qui est sans intérêt est ennuyeux et ne vaut donc pas la peine de s’y attarder. Maxime de Liv.

PLUS D’INFORMATIONS

OÙ ÊTES-VOUS IMPLANTÉE ? Irlande
RÔLE : Entretien des espaces verts de la ville de Donegal (vous vous attendiez à quoi, hein ?! Livreuse de pizzas ?! Pffff)

POUVOIR Végétal.
Liv est capable de faire pousser n’importe quoi n’importe où (à partir du moment où il y a un peu de terre bien sûr, elle ne peut rien faire pousser sur du métal, de la pierre ou dans du sable par exemple). D’une fleur à une racine, d’un arbre à un buisson. Cela lui est fort utile dans son métier et il va sans dire qu’à la mairie de Donegal, on ne la remplacerait pour rien au monde !

BIOGRAPHIE

Comment ça les fées ça n’existe pas ?! Tu veux mon poing sur le pif, humain ? Non mais sans rire… Si tu es venu, c’est que tu veux savoir non ? Alors tais-toi et écoutes ! Remake de « Entretien avec une fée » premier volume !

La jeune femme s’éclaircit doucement la gorge avant de poursuivre d’une voix fluette.

Il parait que personne ne sait d’où viennent les fées. Après tout quelle importance ? Ce que tu dois retenir c’est que mon peuple est aussi vieux que l’est cette planète. Là tu me vois sous une apparence similaire à la tienne, mais en temps normal je suis… beaucoup plus petite. Donc plus discrète.

Hein ?

Bah évidemment… 90%, que dis-je… 99,99% de tes congénères n’ont pas assez de jugeote pour s’apercevoir de notre existence… donc bon, je ne sais pas à quoi tu t’attendais mais je vais t’apprendre un truc. Le père noël n’existe pas, par contre les fées si !

De…?

Mais non j’ai rien contre les humains… J’en ai l’air ? Oui ? Ah… désolée. Non mais non t’inquiètes pas, de toutes façons je ne suis pas carnivore.
Comment ça c’est pas drôle ? T’as pas d’humour garçon ! Faut te détendre un peu hein ! Enfin, pour te répondre avec (un peu) de sérieux, non je ne déteste pas les humains. Par contre il est certain que parfois votre stupidité est effrayante. Bah oui… te vexes pas hein, mais euh… comment vous dites déjà… le truc avec les lauriers de César ? Enfin bref, pas grave.

Pourquoi je ressemble à un humain ?

Ah bah c’est simple ! Du sang de vampire. Une petite gorgée et hop me voilà à ta taille, ou presque parce toi t’es quand même vachement grand… ça dure de quelques minutes à quelques heures. Cela dépend. Mais nous n’allons pas entrer dans des considérations purement mathématiques, c’est ennuyeux.

Quoi ? Non mais tu ne vas pas recommencer… SI LES VAMPIRES EXISTENT !
Les lycans aussi, les sorciers, les esprits, tout ça tout ça… ça existe. Tu dormiras moins tranquille maintenant ? Ils étaient déjà là bien avant toi tu sais. Alors ok ok, je conçois que toutes ces bêtes là, c’est pas très réjouissant. Du coup je parie que tu préfères les fées qui passent leur temps à faire pousser des fleurs pas vrai ?
Bah voilà… tu vois quand tu veux !

Où j’habite ?

Oh ça dépend… au château des fois, en ville, dans la forêt, près du port quand je vais voir mes copines esprits de l’eau.

Hum…?

Oui beaucoup. Eau, air, feu, terre… il y en a plein. Il y a des esprits morts aussi. Pas très ragoutant, m’enfin que veux-tu, il faut de tout pour faire un monde ! Et puis quelque part chacun a son utilité. Bon les vampires, à part me rendre humaine, je t’avoue que je ne vois pas trop à quoi ils servent, à part être flippants. Certains sont un peu con con aussi.

LIV !!! Qu’est-ce que tu racontes ?! Et qu’est-ce que tu fiches ici ?!

Une jeune femme à la longue chevelure blonde s’assoit avec fracas sur la chaise vide qui trône près de Liv. Celle-ci la dévisage avec de gros yeux ronds comme si elle tombait de la lune.

Ton débarquement sonore est tout à fait inapproprié ma chère Bess. Puis-je savoir la raison de ce tapage ? Esquisse-t-elle de sa voix haut perchée en employant un ton guindé absolument ridicule.

Est-ce que tu te fiches de moi en plus ? Qu’est-ce que tu fous à raconter ta vie à cet humain en traitant les vampires d’abrutis ? Si on t’entendait !

Agitant la main d’un air nonchalant, Liv ne partage pas la panique totale qui semble envahir son amie.

Roh mais c’est bon ça va. Y a personne ici, qui veux-tu qu’il m’entende…

MOI je t’ai entendue !

Ouais mais toi on s’en fout, si tu me permets…

Parfaitement dépitée, Bess pose sa main aux doigts longilignes sur son front en laissant échapper un soupir. Liv a toujours été parfaitement insupportable. Une éternelle gamine qu’il faut surveiller comme le lait sur le feu et qui ne fait que des bêtises. Cela lui a déjà rapporté pas mal d’ennuis par le passé. Pour autant ne semble-t-elle pas apprendre de ses erreurs. Ou alors ce comportement est bien trop ancré en elle pour qu’elle ne tente de changer.

Allez allez, te fais pas de bile, ça va aller. Regardes en plus j’ai forme humaine, c’est cool je passe inaperçue. Lance-t-elle en tapotant l’épaule de Bess.

Oui mais jusqu’à quand ? Répond-elle du tac au tac en levant un sourcil.

Aucune idée. Lâche-t-elle en haussant les épaules puis se tournant vers l’humain qui n’a pas moufté depuis l’arrivée de la seconde fée. C’est ma grande soeur, la rabat-joie de la famille. Mais elle est super sympa !

Bon allez fini de jouer maintenant. Tu me raccompagnes cet humain où tu veux et surtout qu’il oublie tout ce que tu lui as dit !!!

Un nouveau haussement d’épaules accompagne cette déclaration. Pour quoi faire… de toutes façons s’il venait à raconter le tiers de ce qu’elle a pu lui dire, il aurait tôt fait d’être enfermé dans un asile. Mais bon… d’un autre côté Bess n’a pas tort. Les vampires vont encore faire leur casse pied si son nom devait être mentionné dans cette histoire.

Ok ok mais j’ai encore quelque chose à lui montrer avant de le ramener chez lui.

Une lueur d’inquiétude filtre dans les iris bruns du jeune homme. Au départ il prenait cette jolie et amusante brune pour une tarée. Tarée, mais gentille tarée. Mais avec l’intervention de cette… Bess… il commence sérieusement à se demander si tout ce qu’elle lui a raconté n’est pas vrai. Et si tel était le cas…?

Allez feu patate, viens on va se balader, fait trop chaud ici.

Saisissant le bras du jeune homme en esquissant un sourire vers Bess qui se veut rassurant, Liv l’entraîne en dehors de la piteuse taverne qui se trouve non loin du port attenant à Donegal.
Alors qu’ils s’aventurent sur un petit sentier de terre, Liv lui prend le bras comme s’ils se connaissaient depuis toujours et marche tranquillement à ses côtés.

Fais pas attention à Bess. C’est pas grave si tu te souviens de ce que je t’ai dit. Faudra juste que tu ne l’ébruites pas, sinon ça va te retomber sur le coin du museau et m’est d’avis que ça te plaira moyen. T’as compris ?

Un hochement de tête fébrile accueille cette bienveillante recommandation.
Bienveillante… vraiment ?

Ah nous y voilà ! S’exclame-t-elle en levant les bras vers le ciel comme si ce jour était le plus beau de son existence.

POUF !

Faisant un pas de recul en manquant de trébucher vers le précipice qui l’entraînerait directement vers la mer bien en-dessous, l’humain arbore une mine éberluée alors que ses yeux devenus tous ronds cherchent Liv.

Je suis là ! ICIIIIIII !!!

A peine plus grande qu’un petit insecte, la minuscule créature, dont émanent de jolis reflets d’argents, gesticule dans tous les sens sous le regard du jeune homme.
Le sourire qui s’affiche sur ses traits finit par lui indiquer que, ça y est, il a enfin compris ! Pas trop tôt… sont vraiment pas finauds ces humains.

Alors c’est pas cool ? Demande-t-elle d’une toute petite voix.

Voletant jusqu’à la falaise qui surplombe la mer, une fine poussière métallique s’extraie de sa paume ouverte, tombant en paillettes du meilleur effet vers l’eau claire et calme.
Alors que les précieux cristaux féériques touchent la surface aqueuse, de légers remous s’y forment. Après quelques secondes de superbes jeunes femmes s’extirpent des eaux azurées.

Jetant un bref regard vers le jeune homme, Liv lève les yeux au ciel en soupirant lorsqu’elle constate la mine absolument radieuse qui se dessine sur son visage. C’est toujours pareil !!! Dès qu’une sirène apparait, c’est le ciel qui s’entrouvre. Parfois elle est un peu jalouse de ne pas avoir le même impact sur les humains ! Ceci étant… si c’est pour les bouffer après, ERK !

Salut les filles. Lance-t-elle avec entrain tout en agitant son petit bras.

Avec enthousiasme, les trois sirènes qui se sont rassemblées au pied de la falaise lui répondent d’un élégant signe de la main. Même quand elles agitent le bras… elles sont sexys. C’est vraiment le drame.

Bon c’est pas tout ça mais faut y aller hein.

A peine a-t-elle prononcé ces mots qu’une grosse racine aux reflets d’émeraudes s’extirpe des profondeurs de la terre, claquant sèchement dans le dos du pauvre humain qui n’a rien vu venir.

Bon appétit ! Lance-t-elle aux sirènes en voletant au-dessus du vide tout en admirant la superbe chute de l’humain.

L’humain parachute… une bonne invention pour le siècle prochain.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *