Ne fermez pas les yeux… aux côtés d’Amnesty International

10 jours pour signer avec Amnesty International
Ne fermons pas les yeux sur les violations des droits humains

Voici le slogan très explicite que claironne Amnesty International depuis quelques jours.

L’objectif ? Rassembler le plus de signatures possible d’ici le 13 décembre, ce dans le but de faire libérer des prisonniers de guerre, politiques ou des gens qui ont « tout simplement » été emprisonnés pour avoir osé défendre une cause, leurs opinions, voire… pour rien du tout !

L’organisation a lancé un site internet à cette occasion. 10 jours pour signer vous explique la situation de plusieurs personnes à travers le monde, afin de vous faire prendre conscience de la gravité de leurs détentions et vous engager à signer les pétitions qui seront par la suite transmises aux autorités.

Parmi ces personnes, citons Fred Bauma et Yves Makwambala, emprisonnés depuis mars 2015 au Congo et qui, malgré un manque flagrant de preuves, risquent la peine de mort. Amnesty International estime que le traitement infligé à ces deux hommes n’a d’autre but que de faire taire un mouvement de jeunesse, appelé mouvement de jeunesse citoyen Filimbi, qui réclame des changements démocratiques dans le pays.

Citons également la mexicaine Yécénia Armenta, violée à plusieurs reprises par des policiers, torturée, asphyxiée, à qui l’on a extorqué des aveux par la souffrance et qui, malgré un examen médical ayant attesté des tortures infligées, est toujours emprisonnée.

Je ne vous cite que ces trois personnes, mais vous en trouverez malheureusement bien d’autres sur 10 jours pour signer et Amnesty International.

A ceux qui seraient dubitatifs quant à l’action réelle de ces pétitions je dirai deux choses.

La première : à quoi cela vous engage-t-il de signer ? Cela vous prendra en tout et pour tout 2 minutes. Dans le doute, si cela peut sauver des vies… pourquoi ne pas le faire ?

La seconde est de vous conseiller de visiter cette age : libres grâce à vous. Cela peut paraître dérisoire, et en définitive ça l’est. Cependant… c’est tout de même un pas vers la justice et la liberté. Imaginez-vous à la place de ces hommes et de ces femmes, de leurs familles. Ils sont peut être encore peu nombreux, mais chaque libération, chaque fois que la vraie justice est rendue, c’est une victoire.

Ne fermez-pas les yeux

Amnesty international vous invite également à poster votre regard sur le site 10 jours pour signer. Un gigantesque mur de regards qui affrontent le monde tel qu’il est : avec ses bons et ses mauvais côtés. Gageons de lutter autant que possible contre les mauvais.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *