Les pétitions online d’Amnesty International

50 ans d'Amnesty International
50 ans d’Amnesty International

Une semaine.
Une semaine qu’ont eu lieu les tragédies qui ont frappé notre pays.
Une semaine.
Vous êtes tous censés être encore dans la mouvance de la solidarité et de l’indignation.

Pourvu que ça dure !

J’essaie de ne pas faire partie des pessimistes qui redoutent que 90% des motivés d’aujourd’hui ne deviennent les absentéistes de demain. Nous savons tous que ce sera pourtant le cas, j’espère simplement que ce sera à moindre échelle.

On ne se relâche pas, on signe online !

Dans #JesuisCharlie… Agissez ! je vous ai donné quelques méthodes pour « oeuvrer » à votre manière, selon vos moyens (ou votre absence de moyens) et le temps dont vous disposez. Il suffit d’un petit effort. Car, finalement, vous pouvez aider en octroyant 3 minutes de votre temps. Normalement vous êtes censés me concéder que ça n’est rien.

Les pétitions d’Amnesty International

Il y a quelques années, je faisais partie des réfractaires, ou du moins des dubitatifs, des pétitions en ligne. Çà ne sert à rien, à quoi bon brasser de l’air, faisait partie des choses que je pensais. Jusqu’à ce que… je m’intéresse de plus près au site Amnesty International et aux news qu’ils publient régulièrement.

Les délais sont longs, il ne faut pas se dire le contraire. Certaines pétitions mettent des années à trouver gain de cause et d’autres ne portent jamais, c’est la réalité. Mais… en y réfléchissant quelques instants. Signer une pétition ça prend trois minutes. Je pars du principe que vous lisez la pétition, quand même ! Alors, quand on constate, via les newsletter et articles de leur site, que certaines pétitions trouvent gain de cause et que ça fonctionne parfois, pourquoi ne pas essayer ? Çà ne vous coûte pas un centime, ça prend moins de 5 minutes et ça peut aider.

Flagellé en Arabie saoudite pour s’être exprimé
Flagellé en Arabie saoudite pour s’être exprimé

Prenez le temps de tout lire. C’est comme un contrat… ne signez que ce que vous avez lu et avec le contenu que vous approuvez.

Voici, par exemple, l’une des actions qui a porté ses fruits récemment : Pollution au Nigéria : Shell accepte d’indemniser des populations

Alors, vous attendez quoi ?

Vous retrouverez toutes les pétitions en cours en suivant ce lien.

En voici quelques unes, en sachant qu’il y en a actuellement 17 en ligne.

[du 13/01/2015 au 13/04/2015] – [Liberté d’expression]
Condamné pour « insulte à l’Islam« ,  en réalité pour avoir créé un forum de discussion en ligne, le blogueur saoudien  Raif Badawi a reçu 50 coups de fouet, il en risque 950 autres.
 
[du 18/12/2014 au 31/01/2015] – [Entreprises et droits humains]
Dans la nuit du 2 décembre 1984, une fuite de gaz toxique se produit dans une usine de pesticides à Bhopal. Près de 10 000 personnes trouveront la mort dans les heures qui suivent. Ce bilan est aujourd’hui de 22 000 morts et plus de 570 000 personnes ont continué d’être exposées à de fortes concentrations de gaz toxiques Le site n’a toujours pas été nettoyé et aucune véritable enquête n’a été menée sur les causes de la fuite et ses conséquences. Les survivants attendent que justice leur soit rendue.

[du 18/12/2014 au 30/01/2015] – [Liberté d’expression]
Mohammed al-Roken purge une peine de dix ans de prison à Dubaï. Cet éminent juriste figure parmi les 69 personnes condamnées, en juillet 2013, à des peines allant de sept à quinze ans au terme d’un procès politique. Mohammed al-Roken était harcelé depuis plusieurs années en raison de son engagement public pour les droits humains. Amnesty International le considère comme un prisonnier d’opinion.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *