Kyoto : Iwatayama, opération câliner les singes

Iwatayama / Kyoto
Iwatayama / Kyoto

Le parc aux singes de Kyoto
Iwatayama

Entre réserve naturelle et parc animalier, Iwatayama peut facilement se loger au coeur d’une journée dans le (super !) quartier d’Arashiyama (qui mérite un article à lui tout seul, j’y reviendrai donc plus tard). Notamment pour les petits, c’est une excursion sympathique qui marie balade en (petite) montagne et découverte de la population des singes qui l’habite.

Concrètement, vous aurez un peu de marche, il vaut mieux le savoir car vous risquez de vous retrouver rapidement avec vos petits bouts sur les épaules à force d’entendre « j’ai mal aux piedssss » ou « On arrive quandddd« . En soi la montée n’est pas si difficile que ça… pour un adulte 😉

Des règles à respecter

Il y a certaines règles que vous devez respecter avec les singes. Quand je les ai lues sur les panneaux qui bordent l’entrée de la réserve, puis lorsque la jeune femme de l’accueil me les a rappelées, je me suis dit ouhla… mais c’est dangereux ces bestioles en fait ! Oui par ce qu’on va vous répéter de ne surtout pas les regarder dans les yeux (parait-il que c’est un signe de provocation et que vous pourriez vous retrouver avec un singe qui vous saute à la figure parce qu’il croit que vous voulez fighter !), interdiction de leur donner à manger à l’extérieur, il existe une zone prévue à cet effet. Un petit cabanon qui vous vend des cacahuètes et des quartiers de pommes pour un prix dérisoire, vous permettra de donner à manger aux animaux à travers des grilles uniquement.

Iwatayama / Kyoto
Iwatayama / Kyoto

Donc là je me dis… bon, ce ne sont « que » des singes, faut pas non plus dramatiser. Et là… sur le chemin qui grimpe vers les hauteurs de la montagne, je croise mon premier singe qui s’avère être un mâle tout ce qu’il y a de plus… mâle, si vous voyez ce que je veux dire… Il ouvre grand la gueule, me permettant d’admirer ses magnifiques crocs que je n’aimerais vraiment pas voir fichés dans mon mollet et il me parait un tantinet énervé en plus le bestiau ! À moins que ce ne soit mon esprit qui me joue des tours après toutes les mises en garde que l’on m’a prodiguées…

Plus de peur que de mal

Je grimpe sans le moindre problème, croise un certain nombre de singes sans qu’aucun ne montre de signe d’agressivité. Bref j’ai fait ma flipette pour rien en somme. Mais ceci étant… ces règles ne sont pas là pour faire joli. Donc soyez vigilants. Tout se passe bien dans 95% des cas. Mais ces animaux peuvent être agressifs, donc sur la route en montant et descendant, ne jouez pas à l’homo-sapiens plus fort que la nature. Une fois au sommet plusieurs japonais sont là pour veiller à ce qu’il n’y ait aucun débordement, donc si un singe venait à s’énerver, ils sont là pour gérer. Mais à l’aller et au retour vous êtes alone with the monkeys !

Iwatayama / Kyoto
Iwatayama / Kyoto

Regarde moi, je sais nager et puis plonger, et puis embêter mes copains !

Entre tu n’existes pas et regardes tout ce que je sais faire, les singes sont vraiment des animaux marrants. Ils s’amusent beaucoup entre eux, se font des câlins, jouent dans l’eau. Parfois vous aurez vraiment l’impression qu’ils font les beaux et se donnent en spectacle et parfois vous aurez clairement le sentiment d’être aussi insignifiant qu’une souche d’arbre.

Mais le moment tant attendu reste tout de même la nourriture (autant pour eux que pour nous pour être honnête…). Pour quelques centimes vous serez l’heureux propriétaire de quelques morceaux de pommes et cacahuètes dont raffolent ces animaux. Une jeune femme vous expliquera la manière de procéder car, là aussi, on ne fait pas n’importe comment. Bien à plat au creux de votre paume, vous tendez le morceau de pomme ou la cacahuète dans cette position.

Pas cher et qui ravira petits et grands

C’est bien connu, les animaux font souvent de l’effet aux enfants comme aux adultes. Leur présence nous apaise, nous fait rire, la plupart d’entre nous aime leur contact.

Alors étant donné le prix minime de cette réserve, le fait que vos sous contribuent à la protection de cette espèce, qu’il est rare pour un occidental de côtoyer des singes dans leur milieu naturel, sans barrière ni cage, ajouté à cela la vue splendide depuis le sommet de la montagne et la grimpette bon pour la forme !… je vous conseillerai de ne pas vous poser plus de questions et d’aller voir 🙂

Iwatayama / Kyoto
Iwatayama / Kyoto

Parc aux singes Iwatayama
8 Gennrokuyamacho, Nishikyo-ku, Kyoto JAPON

Accès
Bus : ligne Hankyu, descendre à la station Arashiyama (vous serez juste à côté)

Ouvertures
Du 15 mars au 31 octobre : 9h à 17h
Le reste de l’année : 9h à 16h

Tarifs
Enfant de – de 4 ans : gratuit
Enfant entre 4 et 15 ans : 250 yens (environ 2€15)
Adulte : 550 yens (environ 4€70)

Site web (en anglais)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *