Entre rêve et réalité ¤ Chapitre 1

Le félin ©aHina
Le félin ©aHina

Précédemment -> Prologue

¤ Chapitre 1 ¤

–  Mais qu’est-ce que j’en ai foutu ?!!

Un grognement s’extirpe de ma poitrine alors que j’entreprends d’ouvrir toutes les boîtes éparpillées sur le plancher les unes après les autres.
Le problème de certaines personnes, le mien en l’occurrence, est que j’ai tendance à emmagasiner un nombre incalculable de choses qui ne me servent jamais à rien (ou pas souvent, soyons sympa avec nous-même). Ce fourre-tout envahit une boîte généralement plutôt jolie, du style carton décoré, puis cette même boite vient s’ajouter aux dix autres qui jonchent déjà les quatre coins du salon. Bien évidemment, 90% de ce qu’elles contiennent serait bon pour la poubelle.

Mais je suis comme ça. Je garde tout pour ne pas regretter d’avoir jeté… Nous pourrions philosopher des nuits entières sur le principe de courir le risque de regretter ou non, alors je partirai simplement du principe que ma vision se tient quelque part, je suppose. Enfin, je n’en ai peut être pas l’air mais je fais des efforts ! Preuve en est, j’ai déposé un paquet de vêtements chez Emmaüs ! Et oui !

Bref… revenons à nos moutons.

Trifouillant parmi les porte-clés, piles usagées, stylos qui ne marchent plus depuis des mois, et autres breloques sans réel intérêt, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

Extirpant un soupir, je me laisse choir sur le sol tout en m’appuyant contre le canapé. Sans se faire prier, un petit chat au ventre rebondi me saute dessus en réclamant un câlin à grands renforts de ronron. Un léger sourire se dessine sur mon visage alors que mes doigts s’immiscent dans la soyeuse fourrure de l’animal.

Le félin baille à s’en décrocher la mâchoire avant de me fixer tout en clignant plusieurs fois des paupières. « Tout ce remue-ménage pour une pauvre carte de transport… est-ce bien nécessaire ? ». Ces quelques pensées semblent se refléter au fond du regard mordoré de l’animal posé (lourdement) sur mes genoux.

Certes, il n’a pas tort. Pour n’importe quel œil profane, ce bout de plastique n’est qu’une pauvre carte de transport. Quelques centaines de yens insérés dans une machine et je serai l’heureuse propriétaire d’une nouvelle carte flambant neuve.

Cependant, au risque de paraître effroyablement puérile, cette carte est MA carte. Celle que j’ai achetée quand j’ai foulé le sol nippon pour la première fois de mon existence. Cela est donc plus symbolique qu’autre chose. Mais les symboles sont parfois bien plus importants qu’il n’y parait…

1 heure, 4 minutes et environ 15 secondes auront été nécessaires à retrouver la dite carte. « Tout ça pour ça… » soupire le félin en fixant mes allers et retours incessants d’un regard plat.

Enfin peu importe. « Elle est contente d’avoir retrouvé son fichu bout de plastique, donc maintenant, par extension, elle va penser à ma gamelle ! » Et oui ! Bienvenue dans le royaume du félin, dont le seul but existentiel est motivé par la combo gagnante pâtée/croquettes !

Suite-> Chapitre 2

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “Entre rêve et réalité ¤ Chapitre 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *